• Patti SMITH. Portait d'Arthur Rimbaud et commentaires au crayon réhausé de bleue sur papier écolier de 22x 17 cm. Patti SMITH.
  • "En 1973, je suis allée au musée de Charleville, je suis allée sur la tombe de Rimbaud et il s'est passé quelque chose de très beau. Quand je suis allée au musée, il n'y avait personne. J'étais seule. J'avais du papier et des crayons et je me suis assise dans un coin. J'ai dessiné un portrait de Rimbaud et je l'ai daté. Je l'ai gardé pendant des années. Et puis en 1991, pour le centenaire de sa mort, on avait organisé une grande cérémonie à Paris et à Charleville et j'ai envoyé au Ministère de la Culture le dessin que j'avais fait en 1973. Récemment, j'ai donné un concert à Charleville, c'était comme un rêve qui se réalisait, et je suis retournée au Musée Rimbaud pour revoir son écharpe, sa malle de voyage et certains manuscrits, et là, dans une vitrine, il y avait mon dessin. Ça m'a fait pleurer. J'avais fait ce dessin dans le musée alors que j'étais une jeune fille inconnue, et maintenant, après toutes ces années, ce petit dessin est dans une vitrine du musée."