- Exposition permanente

  • Cour du Musée
  • Tête au dessus du porche du Musée de l'Ardenne.
  • Tête au dessus du porche dans la cour du Musée de l'Ardenne vers la place Ducale.
  • Reflet des batiments anciens du Musée de l'Ardenne dans la verrière moderne.
  • Armes de la ville de Charleville 18 ème siècle.Panneau de bois sculpté et peint présentant les armes et la devise de la ville de Charleville : "SOLUS DEDIT SOLUS PROTEGIT" soit "Seul il la donne, seul il la protège", affirmant ainsi l'indépendance de la principauté. Bois sculpté de 113 x 86 cm
  • Plan de Charleville manuscrit aquarellé 1796 de 102 x 61,5 cm.
  • Plan de Charleville manuscrit aquarellé 1796 (détail de la place Ducale)
  • Plan de Charleville et Mézières. "Montolympe et Maisière". Manuscrit aquarellé fin du XVII siècle de 41 x 57 cm.
  • Plan de Charleville et Mézières. Manuscrit aquarellé de la début du XVIII siècle de 57 x 43 cm.
  • Plan de Charleville et Mézières (détail sur Mézières). Manuscrit aquarellé de la début du XVIII siècle.
  • Plan de Charleville et Mézières (détail sur Charleville). Manuscrit aquarellé de la début du XVIII siècle.
  • Plaque de plomb commémorant la pose de la première pierre du palais Ducal de Charleville le 17 mars 1625 en présence de Charles de Gonzague. Plaque de plomb 44 x 37 cm.
  • Salle des pièces de monaies
  • Ducat d'Or (De 1625 a 1637) de charleville imitant les ducats a l'homme armé. Frappés à la même époque en Hollande.
  • Volet de bois en chêne sculpté. Seconde moitié du XVI ème siècle. Provient d'une des residences Ardennaise de la Duchesse Henriette de Cleves, mere de Charles de Gonzague (Palais des Tournelles à Mezieres ou Chateau de la Cassine)
  • Volet de bois en chêne sculpté (Détail). Seconde moitié du XVI ème siècle. Provient d'une des residences Ardennaise de la Duchesse Henriette de Cleves, mere de Charles de Gonzague (Palais des Tournelles à Mezieres ou Chateau de la Cassine)
  • Du Monstier (XVII siècle). Portrait de Charles de Gonzague, Prince d'Arches, Duc de Nevers et de Rethel. Fondateur de Charleville en 1606. (Né en 1580 - mort en 1637).
  • Du Monstier (XVII siècle). Détail : Portrait de Charles de Gonzague, Prince d'Arches, Duc de Nevers et de Rethel. Fondateur de Charleville en 1606. (Né en 1580 - mort en 1637).
  • Du Monstier (XVII siècle). Détail : Portrait de Charles de Gonzague, Prince d'Arches, Duc de Nevers et de Rethel. Fondateur de Charleville en 1606. (Né en 1580 - mort en 1637).
  • Du Monstier (XVII siècle). Détail : Portrait de Charles de Gonzague, Prince d'Arches, Duc de Nevers et de Rethel. Fondateur de Charleville en 1606. (Né en 1580 - mort en 1637).
  • Salle des oeuvres de Couvelet.
  • Jean-Batiste COUVELET Charleville 1772 - 1830. Autoportrait. Huile sur toile 53 x 65 cm
  • Jean-Batiste COUVELET Charleville 1772 - 1830. Portrait du Général MORIN. Huile sur Toile 54 x 65 cm
  • Vitrine des pistolets de fabrication prive.
  • Salle des armes de la manufacture de Charleville.
  • Pistolet a double canon en table signé Cassan-Nautre à Charleville vers 1780, canons "tors" bleuis, incrustés de fils d'or.
  • Pistolet a double canon en table signé Cassan-Nautre à Charleville vers 1780, canons "tors" bleuis, incrustés de fils d'or.
  • Salle des armes de la manufacture de Charleville.
  • Salle des armes de la manufacture de Charleville.
  • D'un poid total de 1543 Kg ce canon en fonte grise moulée en sable mesure 2480 mm hors tout. Probablement fabriqué en Angleterre autour de 1680 il utilisait des boulets de 9 livres (4,09 Kg) au calibre de 4,2 pouces (106,7 mm) Il est classé dans la catégorie de 9 pounder - 8 pied de Londre (2440 mm). L'absence absolue de toute inscription exclut tout emploi militaire, ce puissant canon armait un navire marchant ou un corsaire. Découvert en septembre 1992 dans la meuse au pied du mont Olympe.
  • D'un poid total de 1543 Kg ce canon en fonte grise moulée en sable mesure 2480 mm hors tout. Probablement fabriqué en Angleterre autour de 1680 il utilisait des boulets de 9 livres (4,09 Kg) au calibre de 4,2 pouces (106,7 mm) Il est classé dans la catégorie de 9 pounder - 8 pied de Londre (2440 mm). L'absence absolue de toute inscription exclut tout emploi militaire, ce puissant canon armait un navire marchant ou un corsaire. Découvert en septembre 1992 dans la meuse au pied du mont Olympe.
  • Apothicairerie de l'Hôtel-Dieu de Saint-Louis de Charleville. Vers 1750.
  • Apothicairerie de l'Hôtel-Dieu de Saint-Louis de Charleville. Vers 1750.
  • Apothicairerie de l'Hôtel-Dieu de Saint-Louis de Charleville. Vers 1750.
  • Apothicairerie de l'Hôtel-Dieu de Saint-Louis de Charleville. Vers 1750.
  • Apothicairerie de l'Hôtel-Dieu de Saint-Louis de Charleville. Vers 1750.